École publique ou école privée: Faites votre choix

École publique ou école privée: Faites votre choix

SCOLARITÉ:

C’est vrai que les vacances d’été arrive à grande pas, et l’année scolaire n’est pas encore terminé mais on y arrive. Mais certaines parent commencent déjà à faire les démarches pour la prochaine rentrée scolaire. On voit déjà pas mal d’établissements organisé les portes ouvertes pour attirer des nouveaux élèves. Faites le bon choix  et ce choix c’est le votre.

Que votre enfant entre à l’école primaire, au collège ou au lycée, quelle structure lui conviendra le mieux : publique ou privée ? Quelles sont les principales différences ? Éléments de réponse.

article_img

En 2016, un peu plus de deux millions d’élèves français fréquentaient les établissements privés dans le premier et le second degré (primaire, collège, lycée) pour un total de 12,8 millions d’élèves. Coût, encadrement, projets pédagogiques… même si elles se sont un peu estompées au fil du temps, des différences entre le privé et le public existent bel et bien.

« L’argument le plus répandu chez les parents d’élèves, c’est l’encadrement. Certains parents sont persuadés que s’ils mettent leurs enfants dans le privé, ils seront mieux encadrés, ce qui peut être vrai… mais pas forcément ! »

Au final, quelles sont vraiment les différences ? Tout d’abord, le statut et le coût. L’enseignement public est sous le contrôle de l’État, la scolarité est donc gratuite. L’enseignement privé se compose, lui, d’établissements sous contrat et hors contrat avec l’État.

Dans les premiers, les frais de scolarité seront un peu moins élevés car l’État subventionne en partie les établissements. Comptez entre 100 et 300 euros de frais de scolarité par mois dans le privé.  Ce qui coûte le plus cher, souvent, c’est la cantine ! ,.

Votre enfant a des besoins spécifiques ?

Autre différence : la religion. De nombreux établissements privés dispensent un enseignement religieux, ce qui les distingue des établissements publics, entièrement laïcs. En règle générale, l’enfant est affecté à l’établissement de son secteur géographique, mais si vous souhaitez inscrire vos enfants dans le privé, c’est à vous de faire la démarche.

Différence à noter également :  Certains établissements, notamment les plus élitistes, effectuent une sélection sur dossier, d’où des taux de réussite approchant parfois les 100 %, ce qui est strictement interdit dans le public .

Enfin, si votre enfant a des besoins spécifiques, la solution du privé peut s’avérer intéressante du fait d’une structure différente : moins d’élèves par classe, plus de disponibilité des professeurs…

A lire également: Dites stop au harcèlement à l’école

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *