COMMENT VIVRE AVEC SES COMPLEXES?

COMMENT VIVRE AVEC SES COMPLEXES?

Avoir des complexes est un sentiment que beaucoup de femmes connaissent. On se sent mal dans sa peau, on a pas envie de sortir, on a l’impression que les autres ne voient que ça.

Mais comment faire quand un complexe nous bouffe la vie ?

Les complexes viennent parfois gâcher toute notre vie. Un simple détail de notre apparence prend toute la place et nous obnubile. Peut-on s’en débarrasser ? Comment leur faire face ? Voici des clés pour les dépasser.

Les complexes touchent tout le monde puisque l’homme aimerait bien être parfait, mais qu’au fond, personne n’atteint jamais cette perfection tant rêvée. La différence s’incarne dans la place que nous laissons à ces petits défauts.

1. Qu’est ce qu’un complexe ?

Lorsque l’on plonge dans le dictionnaire Larousse, on lit qu’un complexe « est un sentiment d’infériorité qui génère une conduite timide et inhibée ». En effet, il n’est pas rare de vouloir cacher telle ou telle partie de notre corps  que nous n’aimons pas ou même de refuser de sortir tant ce défaut nous pèse. Un détail de notre corps prend alors toute la place et nous ne voyons plus que lui. Il n’y a plus de place pour le corps dans sa globalité.

2. D’où viennent-ils ?

C’est souvent dans l’enfance que tout se joue. Ainsi, si nos parents nous reprochaient ce visage un peu carré ou étaient eux-mêmes très complexés ou entièrement basés sur l’apparence physique, il est possible que nous en soyons marqués. Les complexes naissent aussi parfois à l’adolescence, ou à la suite d’une rupture amoureuse, d’un licenciement… On perd confiance et on se remet en cause. On fait alors porter la culpabilité sur un défaut particulier : « Je ne suis pas digne d’être aimé à cause de ce détail

3. La société est-elle coupable ?

Dans la société actuelle, l’image prend une place immense. Les médias véhiculent l’image d’un corps parfait, les stars aux photos retouchées s’invitent dans tous les magazines. La pression – spécialement pour les femmes – est très grande, car beaucoup souhaitent ressembler à ces modèles. Le complexe naît de la comparaison. Autrefois, l’élément de comparaison était son frère ou sa cousine.

4. Comment vivre avec ses complexes ?

Le complexe vient comme un empêcheur d’être aimé. Le psychologue Christophe André explique dans une interview accordée au Journal des Femmes que « Dans un premier temps, il faut accepter d’être imparfait, ne pas vivre avec l’obsession de plaire. Ensuite, il faut chercher à savoir d’où vient ce complexe. Il ne faut pas se replier sur soi, mais regarder les autres, leur parler, pour comprendre comment ils fonctionnent avec leurs imperfections. Une personne complexée est orgueilleuse : elle ne croit pas les avis extérieurs, est persuadée qu’elle a raison. Il faut changer d’attitude et écouter ce qu’on nous dit. Il faut également désobéir au complexe, s’habituer à l’affronter progressivement. »

5. Faut-il avoir recours à la chirurgie esthétique ?

Si le complexe est lié à un défaut (vraiment) objectif, la chirurgie peut aider à l’acceptation de soi. On parle ici d’une personne dont le visage aurait subi un accident ou une brûlure, ou encore une femme aux oreilles particulièrement décollées, au nez cassé… Les exemples sont multiples. En revanche, si le défaut est minime, la chirurgie ne changerait rien. Dans ce cas-là, il vaudrait mieux se faire aider par un psychologue pour comprendre d’où vient cette obsession. Dernier cas de figure, si vous souhaitez une opération pour répondre au chantage affectif de quelqu’un, mieux vaut changer d’entourage ! 

A lire également: Comment éradiquer les poils du visage?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *