Les plantes à choisir pour mieux vivre sa ménopause

Les plantes à choisir pour mieux vivre sa ménopause




La ménopause est t-il un passage obligé pour toutes les femmes?  Cette est plus ou moins compliquée pour la plupart des femmes . SIBELLISSIMA vous donne quelques plantes pour mieux vivre sa ménopause.

Autour de 50 ans, les femmes vivent leur ménopause. Cette période qui pourrait être libératrice s’avère souvent compliquée quand les effets secondaires s’accumulent. Bonne nouvelle, les plantes peuvent vous aider !

Quand la cinquantaine approche, les femmes entrent dans la période de la ménopause. Cette période rime souvent avec des effets secondaires désagréables. Mais rassurez-vous, il est possible de les réduire grâce aux plantes.

La ménopause, qu’est ce que c’est ?

On ne s’attardera que sur les signes les plus forts et les plus fréquents de la   ménopause chez la femme. Mais sachez toutefois qu’il en existe une multitude, des plus classiques comme les bouffées de chaleur à la sécheresse vaginale, en passant pas les vertiges et les migraines. Ceux-ci peuvent se déclencher alors même que vous avez encore vos règles : c’est la pré-ménopause, le corps se prépare progressivement à ce changement.

Un changement et pas des moindres ! Pendant près de dix ans, votre organisme se transforme petit à petit : le stock d’ovules est épuisé et les ovaires, qui ne répondent plus aux stimulations des hormones du cerveau, ne fabriquent plus d’hormones. Tous les changements que vous observerez sont liés à cette modification complète de la vie hormonale du corps.

Contre les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur sont sans doute le désagrément le plus fréquent pour les femmes en période de ménopause. Si les traitements hormonaux peuvent soulager cette contrainte, de plus en plus de femmes préfèrent se tourner vers des solutions sans risques, plus douces et naturelles pour éviter d’ingérer des hormones de substitution.
Saviez-vous que la sauge était efficace pour lutter contre ces coups de chaud réguliers et ces sueurs nocturnes ? Elle réduit semaine après semaine les bouffées de chaleur. Vous pouvez la consommer en feuilles séchées, en teinture ou en extrait liquide, trois fois par jour. Le soja peut également vous aider si vous en manger régulièrement : en graines, en salade, en farine ou en gélules, cette plante riche en œstrogènes va contribuer au rétablissement de l’équilibre hormonal du corps.

Contre les troubles du sommeil

Pendant la ménopause et lorsque l’on vieillit de manière générale on   dort  moins et moins bien. Pour contrer ce phénomène et vous permettre de doux repos , une plante peut vraiment vous aider : la valériane. Réputée pour ses vertus calmantes, la racine de valériane consommée en tisane permet de réduire les symptômes comme le stress, l’anxiété, la dépression, les insomnies, l’agitation mentale qui empêche parfois de fermer l’œil.

La tisane de mélilot peut également vous être d’un grand secours surtout si vous êtes en période de pré-ménopause : « Cette tisane est sédative donc elle va agir sur le système nerveux et va avoir tendance à apaiser. Et elle a aussi une action circulatoire. Elle va favoriser une meilleure circulation du sang, elle le fluidifie… » explique Thierry Thévenin, herboriste, pour Allô docteur. Notez également qu’en cas de fatigue passagère ou persistante, le romarin et le ginseng sont des alliés de poids !

Contre la prise de poids

La prise de poids est presque incontournable. Mais attention, on parle de quelques kilos, entre deux et cinq. Au-delà de ce seuil, vous risquez des problèmes cardiovasculaires. Il est donc important, sans en faire une obsession, de veiller à sa courbe de poids en période de ménopause. N’oubliez pas de garder une activité sportive régulière et de manger varié et équilibré.

Connaissez-vous l’extrait de trèfle rouge ? Cette plante a des effets reconnus sur les signes de la ménopause en général. Elle contribue entre autres à limiter la prise de poids grâce aux isoflavones qu’elle contient, qui vont imiter les effets des œstrogène dans le corps. Le trèfle rouge permet de préserver un équilibre du bon cholestérol et de faire baisser le cholestérol LDL (mauvais cholestérol).

A lire également: Astuce pour trouver un salon de coiffure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *