GESTES A AVOIR EN CAS DE PIQÛRES OU MORSURES CET ÉTÉ

GESTES A AVOIR EN CAS DE PIQÛRES OU MORSURES CET ÉTÉ

Moustiques, guêpes, serpents, méduses, araignées, tiques, scorpions… En été plus que d’habitude, on n’est pas à l’abri de se faire piquer ou mordre ! Mais que faire et ne pas faire lorsque ça arrive ?

Que faire en cas de piqûre de méduse ?

Le contact avec une méduse entraîne des lésions urticantes douloureuses (plus ou moins selon les espèces), mais rarement graves sauf chez les personnes allergiques.

Ce qu’il faut faire :

– Rester calme

Rincer à l’eau de mer si possible chaude sans frotter, pour décoller les tentacules

– Appliquer du sable chaud puis l’enlever avec un carton rigide comme une carte postale ou une carte bancaire

– Rincer à nouveau

– Désinfecter la plaie avec un antiseptique

– Passer sur la plaie une pommade anti-inflammatoire

– Contacter les secours si le membre enfle, que vous ressentez un gène respiratoire ou une douleur généralisée

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Rincer à l’eau douce, car elle éclate les cellules urticantes, libérant encore plus de venin.

– Aspirer le venin

– Toucher la méduse morte

– Poser un garrot

– Frotter ou gratter

– Chercher à faire saigner la plaie

Que faire en cas de piqûre d’hyménoptère ?

Les piqûres d’abeilles, guêpes et frelons sont fréquentes. La douleur est immédiate et intense, mais bénigne dans la majorité des cas en France.

Elle s’accompagne d’une rougeur locale, d’un gonflement (œdème local) de quelques cm, d’une légère induration. Cette réaction s’accompagne parfois de démangeaisons.

Ce qu’il faut faire :

– Enlever le dard avec l’ongle ou une pince à épiler (les guêpes piquent sans laisser de dard).

– Désinfecter et appliquer une crème antihistaminique ou à base de cortisone.

– Approcher durant 1 ou 2 minutes une source de chaleur (sèche-cheveux, eau très chaude) puis d’une source de froid (glace dans un linge)

– Pour les personnes allergiques, toujours avoir sur soi des stylos auto-injecteurs d’adrénaline (chez une personne allergique, une seule piqûre peut avoir de graves conséquences)

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Laisser le dard

En cas de piqûres multiples, de réaction allergique, de piqûres dans la bouche ou la gorge (risque d’asphyxie), de sensation de malaise, de gêne respiratoire, de vomissements ou si la réaction locale s’aggrave, appelez les secours ou rendez vous à l’hôpital.

Que faire en cas de piqûre de moustique ?

 

Nous avons tous déjà été piqués par un moustique et savons que dans la plupart des cas, en particulier en France, ce n’est pas bien grave.

La piqûre va provoquer une réaction locale, une rougeur et des démangeaisons

Ce qu’il faut faire :

En général, il ne faut rien faire. Mais si les démangeaisons sont trop importantes, vous pouvez appliquer une pommade qui contient un antihistaminique.

Si vous avez été piqué par un moustique tigre, surveillez toute réaction anormale de l’organisme dans les jours voire les semaines qui suivent. Consultez un médecin le cas échéant.

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

Gratter !

Que faire en cas de piqûre de vive ?

 

Les vives sont cachées dans le sable des plages du sud de la France et leur piqûre déclenche immédiatement une très forte douleur et un gonflement du pied. La douleur est parfois si intense qu’elle peut entraîner des vertiges.

Ce qu’il faut faire :

– Approcher une source de chaleur, car le venin est thermolabile (il se neutralise par la chaleur) puis appliquer de la glace dans un linge.

– Désinfecter la plaie.

– Appeler les secours en cas de troubles respiratoires ou tout autre symptôme anormal

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Inciser la plaie

– Sucer la blessure pour aspirer le venin

– Poser un garrot

Que faire en cas de morsure d’araignée ?

 

Les araignées présentes en France sont inoffensives pour l’Homme, mais une morsure d’araignée peut entraîner un œdème, une rougeur ou une réaction allergique.

Ce qu’il faut faire :

– Laver la zone touchée à l’eau

– Appliquer de la glace en cas de gonflement ou une crème calmante

– Surveiller la piqûre durant les 24 heures qui suivent pour vous assurer que les symptômes ne s’aggravent pas.

– Consulter un médecin si le bouton est rouge, purulent et chaud

Si vous êtes à l’étranger, renseignez-vous sur les espèces présentes, elles peuvent être dangereuses et nécessiter des secours immédiats. En cas de fièvre, difficultés à respirer et à déglutir ou de gonflement anormal, contactez les secours.

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Inciser

– Sucer le venin

Que faire en cas de morsure de serpent ?

 

En France, seule la vipère est venimeuse. Elle peut être mortelle chez les personnes allergiques. La douleur est très vive et est suivie d’un gonflement.

La morsure de la vipère se caractérise par deux points espacés de quelques millimètres.

Ce qu’il faut faire :

– Se rendre aux urgences ou appeler les secours

En attendant les secours :

– Immobiliser le membre mordu et s’allonger

– Nettoyer et désinfecter la plaie

– Appliquer du froid

– Enlever bagues, bracelets, chaussures serrantes et tout ce qui peut entraîner une compression si un œdème se développe

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Sucer la morsure

– Inciser la plaie

– Poser un garrot

– Utiliser un sérum antivenimeux

– Marcher

Que faire en cas de morsure de tique ?

En cas de morsure de tique, la première chose à faire est de l’extraire le plus vite possible. En effet, le risque de transmission de maladies augmente avec la durée d’attachement de la tique à la peau.

Ce qu’il faut faire :

– Retirer toutes les tiques le plus rapidement possible à l’aide d’un tire-tique (vendu en pharmacie) ou à défaut, d’une pince à épiler. Pincer délicatement la tique au niveau de la tête, le plus près possible de la peau et « dévissez » jusqu’au décrochage

– Désinfecter soigneusement

– Surveiller la zone mordue pendant 1 mois

– Consulter un médecin si c’est un enfant de moins de 8 ans qui a été mordu, si vous êtes enceinte, si la tique est restée accrochée plus de 24 h ou i vous ne savez pas depuis quand elle était présente, si un des symptômes de la maladie de Lyme apparait.

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Utiliser de l’éther ou tout autre produit, cela provoque sa régurgitation et libère la bactérie responsable de la maladie de Lyme

– Appuyer sur l’abdomen de la tique

Que faire en cas de piqûre de scorpion ?

Il existe de très nombreuses espèces de scorpions, mais quelques-unes seulement sont dangereuses pour l’homme. Aucune espèce mortelle ou dangereuse ne se trouve en France. La piqûre de scorpion est généralement très douloureuse.

Ce qu’il faut faire :

– Nettoyer la piqûre

– Désinfecter

– Surveiller les symptômes : en cas de fièvre, sueurs, diarrhées, malaise, extrémités froides, douleur importante, sensation d’engourdissement, il faut consulter

– Contacter les secours en cas de piqûre par une espèce venimeuse, ou si la douleur persiste après 24 h

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Utiliser un aspi-venin

Que faire en cas de piqûre d’oursin ?

Les piqûres d’oursin sont très fréquentes. En France, leurs épines ne contiennent pas de venin, mais peuvent néanmoins s’infecter et entrainer un abcès.

Ce qu’il faut faire :

– Retirer les épines une par une délicatement à l’aide d’une pince à épiler

– Nettoyer la plaie

– Appliquer un antiseptique

Ce qu’il ne faut PAS FAIRE :

– Forcer alors vous n’arrivez pas à extraire les épines. Si vous n’y arrivez pas, demandez de l’aide ou rendez vous à l’hôpital

L’apparition d’une peau violacée, d’un gonflement douloureux, de douleurs articulaires nécessitent une consultation.

A lire également:  Accidents domestiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *