Raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids

Raisons pour lesquelles vous ne perdez pas de poids

Vous ne dormez pas suffisamment


Les troubles du sommeil influent sur le métabolismeet sur l’activité des hormones de la faim.

En effet, durant le sommeil, on secrète la leptine, une hormone qui nous donne un sentiment de satiété et participe à la métabolisation des graisses, alors qu’en phase d’éveil, on sécrète une autre hormone, la ghréline, qui apporte la sensation de faim et l’appétence pour les produits gras et sucrés.

Plusieurs recherches ont montré ce rapport entre sommeil et poids, notamment une étude conduite par l’INSV auprès de 49 000 Français. On retrouve en effet, chez les petits dormeurs (moins de 6 heures par nuit) des comportements alimentaires délétères et une faible consommation de fruits et de légumes, de poissons, ainsi qu’un attrait plus important pour les aliments gras et sucrés.

Vous passez trop de temps assis(e)

Le style de vie moderne et la technologie ont modifié nos métiers et nos loisirs, amenant de nombreuses personnes à rester assises la majeure partie de la journée.

Problème : en restant assis de nombreuses heures pour travailler et en se rasseyant une fois la journée de travail terminée fait que nous passons finalement presque tout notre temps assis ou allongés,

sans faire travailler nos muscles. Et on ne maigrira malheureusement pas sans un minimum d’exercice physique !

Pensez à faire les trajets qui le permettent à pied (s’arrêter à la station de métro précédente par exemple), prenez les escaliers, marchez pendant vos pauses ou travaillez sur un bureau debout !

Vous avez un problème hormonal

 

Les problèmes hormonaux sont une cause fréquente des difficultés à perdre du poids.

Il existe en effet des hormones qui influent sur l’activité du métabolisme et d’autres processus vitaux pour maintenir un poids équilibré.

Des troubles hormonaux comme l’hypothyroïdisme, le syndrome de l’ovaire polykystique peuvent vous empêcher de perdre du poids.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Vous êtes stressé(e)

 

Le stress augmente les niveaux d’une hormone appelée cortisol qui augmente l’appétit et conduit le corps à stocker la graisse.

Il est donc important de vous détendre ! D’ailleurs, c’est peut-être votre poids ou votre régime qui vous stresse ! Un régime trop drastique peut par exemple provoquer du stress. Ne vous privez pas trop, continuez à profiter de la vie et ne soyez pas obnubilé(e) par votre corps !

Vous continuez à manger du sucre sans vous en rendre compte

Certaines personnes font l’effort de manger plus sainement pour perdre du poids, mais ne se rendent pas bien compte qu’elles continuent à consommer des aliments contenant de grandes quantités de sucre.

C’est le cas par exemple des boissons gazeuses, de certains jus de fruits et des plats industriels, qui sont bourrés de sucre !

Vous ne buvez pas assez d’eau

L’eau est essentielle pour hydrater le corps et maintenir le bon fonctionnement de ses systèmes.

D’autre part, lorsque vous buvez de l’eau, cela remplit votre estomac et calme les petits creux.

Ainsi, lorsque vous avez envie de grignoter, commencez par boire un grand verre d’eau, cela va éloigner temporairement la faim.

Vous ne misez pas sur le bon sport

 

Vous vous êtes mis au sport dans le but de maigrir, mais rien n’y fait, vous ne perdez pas un gramme ?

Si votre rythme de vie est sain, c’est peut-être que vous n’avez pas choisi le bon sport 

D’abord, lorsqu’on veut maigrir, il est important de faire du cardio : courir, marcher, nager, faire du vélo… Ces exercices « intenses » vous aident à brûler des calories et à déstocker les graisses.

Vous ne perdrez pas votre graisse abdominale en ne faisant que des abdos, il faut commencer par des séances de cardio. Mais en parallèle, ces abdos et autres exercices de musculation sont importants pour renforcer et conserver votre masse musculaire.

Vous ne consommez pas assez de protéines

C’est une catégorie d’aliments très importante quand on veut perdre du poids.

Manger des protéines maigres peut en effet booster votre métabolisme et vous aider à brûler des calories.

De plus, les protéines augmentent la sensation de satiété, ce qui vous évite de grignoter entre les repas.

Petit conseil : faites le plein de protéines au moment du petit-déjeuner pour bien vous caler pour la matinée : œufs brouillés, yaourt, smoothie à la spiruline… Vous avez le choix !

Vous ne consommez pas assez d’aliments complets

Les aliments complets sont riches en fibres, ce qui facilite le transit intestinal et procure une sensation de satiété plus rapide.

Tenez-vous-en donc, dans la mesure du possible, aux aliments complets, non raffinés : pâtes complètes, riz complet, pain complet.

Vous faites de la rétention d’eau

 

La rétention d’eau, c’est de l’eau que votre organisme n’élimine pas et stocke. Or, cette eau non éliminée par votre organisme s’additionne à votre poids, vous donnant le sentiment que vous ne perdez pas de poids.

Les causes de la rétention d’eau sont multiples et peuvent varier d’une personne à l’autre. Les causes les plus fréquentes sont :

  • La station assise ou debout prolongée ;
  • Une alimentation trop riche en sel et/ou pauvre en protéines ;
  • La chaleur ;
  • Un déséquilibre hormonal ;
  • La prise de certains médicaments ;
  • Certaines maladies ;
  • Une mauvaise circulation sanguine.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Vous suivez un régime alimentaire trop sévère

 

L’être humain aime braver l’interdit, alors lorsqu’il pense qu’il ne doit pas manger quelque chose qu’il trouve pourtant très bon, son désir pour cet aliment augmente !

Un régime trop sévère va augmenter votre propension à craquer

sur les viennoiseries, bonbons et autres hamburgers que vous trouverez de plus en plus appétissants !

Au contraire, dans un régime qui repose sur le fait de manger mieux, c’est-à-dire plus sainement et dans des quantités raisonnables, vous vous autorisez de temps en temps ces petits plaisirs. Vous savez cependant que ce sont souvent des calories vides et des aliments qui ne font pas de bien à votre corps et vous les mettez dans la case « plaisirs ponctuels ».

Vous ne consommez pas de « bons » gras

 

Parfois, lorsqu’on fait un régime, on fait l’impasse sur toutes les graisses.

Or, certains gras sont dits « essentiels », car notre corps en a besoin ! En plus, ils ont l’avantage d’être rassasiants, c’est-à-dire d’apporter une sensation de satiété plus rapide.

Continuez donc à consommer des aliments riches en graisses non saturées comme les noix, les avocats ou l’huile d’olive, mais avec modération !

Vous sautez des repas

 

Le fait de sauter des repas peut avoir un impact négatif sur votre métabolisme.

En effet, votre organisme va se mettre à stocker plus de graisses en prévision d’un manque éventuel de nourriture. D’autre part, vous aurez davantage faim au prochain repas et risquez donc de manger plus !

Faites plutôt le choix de manger mieux et en quantité raisonnable !

Vous voyez votre régime comme quelque chose de passager

 

Si vous considérez votre régime comme une solution à court terme, vous vous mettez automatiquement en difficulté et n’aurez qu’une envie : retourner à vos vieilles habitudes au plus vite.

Il vaut mieux voir votre régime comme un changement permanent, la décision de vivre plus sainement, de prendre plus soin de vous. Un régime drastique temporaire va générer beaucoup de frustration et n’aura surement pas l’effet escompté.

A lire également: Voici les problèmes que l’on rencontre quand on ne boit pas assez d’eau

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *