Quels sont les sports à éviter et à privilégier pour le périnée ?

Quels sont les sports à éviter et à privilégier pour le périnée ?

Quand les femmes sont enceintes elles sont naturellement beaucoup plus préoccupées par leur périnée et de son rôle. Le périnée est un muscle qui permet de soutenir les organes présents au niveau du petit bassin. Le problème posé après l’accouchement est que le périnée est moins souple et qu’il faut faire une rééducation. Avec la multitude de sports disponibles, on a tendance à souvent s’y perdre. Quels sont les sports à éviter et quels sont ceux à privilégier ? on vous dit tout.

Les sports qui sont à éviter

Certains sports sont à éviter, en effet ils s’appuient trop au niveau du plancher pelvien. Le périnée est alors sous hypertension et se fragilise. Il en résulte que la pratique de ces différents sports est déconseillée. D’abord il y a les sports qui font courir : cela peut être de la simple course à pied ou bien du footing par exemple. Ils sont déconseillés car lorsque l’on court notre pied tape le sol et à force cela fatigue le périnée. On peut cependant marcher, cela ne pose pas de problèmes. Les sports de ballons sont également à éviter. Ceux-ci posent le même problème, on doit courir, et la différence ici est que la course se fait de manière irrégulière, c’est-à-dire qu’il y aura des accélérations qui sont encore plus dangereuses pour le périnée. Ensuite viennent les abdos. En effet, la plupart des exercices qui font travailler les abdos exercent une pression trop importante au niveau de la partie abdominale et ils sont à éviter. Pour finir, le trampoline est également un sport à éviter : celui-ci provoque des fuites urinaires et c’est tout naturellement qu’il est déconseillé.

Les sports à privilégier

A l’inverse des sports à éviter pour le périnée, ceux qui sont conseillés sont ceux qui n’exercent aucune pression dessus. On peut alors parler de la natation et de l’aquagym, ce sont des sports qui conviennent à tout le monde : en effet, avec l’eau on ne subit pas son poids en flottant. Ensuite viennent les sports de marche tels que la randonnée ou bien la marche nordique. Naturellement bons pour le corps et l’esprit, ces types de sports ne présentent aucun problème pour le périnée, alors n’hésitez pas. Ensuite, le vélo : un sport parfait dans ce genre de situations car étant assise, vous ne subissez pas de pression sur le plancher pelvien et il n’y a donc aucun problème à en pratiquer. Parmi les sports à privilégier, il y a aussi le golf qui ne présente aucun problème de tension sur le périnée. Et enfin, les pilates. Etant des sports doux, ils ne sont pas brusques et en plus certains exercices permettent de renforcer le plancher pelvien. Tout est bon donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *